La SEGA classic: nostalgie des années 90

La plupart des gamers réputés ont vu le jour avec SEGA, une console qui existait depuis fort longtemps et qui n’a pas cessé de tous les impressionner par ses fonctionnalités. Aujourd’hui, malgré l’apparition d’une forme améliorée de notre ancienne console et de la variété de choix disponible sur le marché, la nostalgie de ce qu’était cette console autrefois frappe à toutes les portes.

Des interfaces multijoueurs et en chambre d’ado

La première particularité de cette console 16 bits est son interface classique, qui diffère largement de toutes celles que l’on remarque aujourd’hui. Elle présentait une chambre d’ado avec des goodies où on retrouvait une vieille télé CRT, des VHS au sol, des options libres de jeux, un MUG sur l’étagère et des boîtes classées par ordre alphabétique, également déposées sur l’étagère.

Également, il existait l’option multijoueur local ou en ligne sur certains jeux, la possibilité de faire des sauvegardes à tout moment pour ne pas perdre les jeux ou les données qu’on utilisait avant la déconnexion, et une gestion efficace des périphériques d’entrée comme les manettes et le clavier.

Une variété de régions proposée au démarrage et une vitesse incroyable des jeux

Au nombre des particularités de cette console, il ne faudrait pas oublier l’option du choix de la région dans laquelle le joueur souhaite pratiquer son jeu. Cela permettait aux joueurs de découvrir leurs compétences dans chacune d’elles et de les apprécier. Plus il y avait de régions de jeux, plus les gamers étaient poussés à une exploration détaillée de la console.

De même, la vitesse incroyable de ces jeux n’est pas à négliger. De Sonic, le plus populaire d’ailleurs et le plus reconnu pour sa vitesse, à After Burner, en passant par Vectorman, on remarque une vitesse incroyable du jeu et de ses acteurs. Un détail qui a toujours impressionné les anciens gamers. Les constructeurs de cette console avaient su miser la vitesse et la rapidité des feux, des pas, et la diversité des personnages pour attirer les gamers. Ainsi, plusieurs rôles pouvaient être interprétés.

Des petits reportages et documents préparatoires facilitant les jeux

Ces fonctionnalités ont complètement disparu de nos jours. Il s’agit en premier lieu des petits reportages qui se faisaient avant le jeu. Ces reportages existaient depuis l’apparition de l’édition Ultimate et servaient à égayer les gamers. Ils pouvaient varier d’un jeu à un autre. Cela donnait un excellent temps de pause à ces gamers et une meilleure préparation aux jeux.

 Idem pour les documents préparatoires qui représentaient des guides pour les joueurs et les mettaient dans le bain du jeu avant son commencement. Avec ces guides, n’importe qui pouvait se prêter au jeu et les zones d’ombres de celui-ci étaient vite élucidées. Par ailleurs, il n’y avait pas une obligation de téléchargement de niveau, bien qu’il soit possible de jouer en ligne avec des amis.

Related Posts

Consoles: voici ce qu’il faut savoir à propos

Depuis leur apparition grâce aux développeurs japonais, l’utilisation des consoles est devenue fréquente dans le monde. On en voit de toutes sortes et adaptées à tous les…

Comment choisir la meilleure console?

De jours en jours, différents types de consoles de jeux font leur apparition et laissent nos amateurs de jeux vidéo dans l’embarras total. Rassembler tous les aspects…

Consoles portables: sont-elles bonnes?

Avec le temps, les consoles portables sont devenues des appareils de jeux parmi  les plus prisés par la jeunesse. Leur utilisation fait partie du quotidien des enfants…

Leave a Reply

Your email address will not be published.